Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Apéros-débat : Femmes & Science, une histoire de choix ?

Apéros-débat : Femmes & Science, une histoire de choix ?

Mardi 13 novembre à 18h

A l’occasion de l’exposition Sous influences : La Science du Choix, l’ESPGG propose aux étudiants un cycle de trois apéros-débats pour se confronter aux controverses de l’actualité.

Bioéthique, Changement climatique ou encore Science & Féminisme : venez échanger avec des expert·es, vous emparer de ces thématiques et décidez vous même des suivantes.

Mardi 13 novembre - 18h
Apéro-Débat
Femmes & Science, une histoire de choix ?

Le genre d’une personne joue t-il dans ses choix d’orientation ? C’est la question que nous posions à l’occasion de cette soirée « femmes et sciences », premier événement à destination des étudiant·es de l’ESPCI Paris - PSL à l’occasion de l’exposition Sous influences, la science du choix.

Susciter échanges et réflexion était l’objectif de cette soirée Femmes et Sciences. Un objectif bien rempli par presque deux heures de discussions entre les étudiant·es présent·es et les deux intervenantes conviées. Valérie Archambault et Françoise Vouillot, deux femmes au parcours différent mais complémentaire se sont prêtées au jeu avec patience et passion. L’une, chercheure en sciences à haut rang de responsabilité et militante, et l’autre, spécialiste de ces questions d’orientation et d’égalité, ont ensemble mis en évidence les inégalités et nous ont donné leur opinion sur les causes de ces dernières.

Avec un élément présent au cœur des débats : la question des quotas. Imposer des quotas de femmes au sein des entreprises est-il une bonne chose ? En France, la loi Sauvadet de 2012 impose qu’au moins 40% des deux sexes soient représentés dans les conseils d’administration des entreprises. Pour Françoise Vouillot, il est évident que l’égalité passera par cette initiative. Pour Valérie Archambault, imposer des quotas n’est pas la bonne solution. Elle argue que si les entreprises doivent, en toute transparence, révéler à quel point elles sont inégalitaires, cela les desservirait assez socialement pour vouloir employer plus de femmes.

Deux opinions qui soulèvent de nombreuses autres questions. En vrac : quelle légitimité pour les femmes employées par quotas ? Savoir qu’une entreprise emploie peu de femmes ne découragerait-il pas plus les femmes de vouloir y travailler ? Vouloir imposer la parité alors que la proportion de femmes formées dans le domaine en est loin, est-ce vraiment une bonne idée ?

Chacun·e s’exprime, donne son opinion, pose ses questions. Tous·tes participent. Un quiz, un moment d’échange, un véritable dialogue, des témoignages : élèves et intervenantes se passent le relai et la discussion est au coeur de la soirée.

Parfois laissées sans réponses, les interrogations laissent songeurs·euses. Des pistes de réflexion sont donc laissées à chacun·e pour la suite. Et les échanges auraient pu continuer longtemps autour du buffet si l’ESPGG n’avait pas dû fermer ses portes pour la nuit.

Nos deux intervenantes :

Valérie Archambault est membre du conseil d’administration de l’association Femmes et Sciences et directrice adjointe de la recherche à MINES ParisTech. Elle a longtemps travaillé en tant que chercheure en entreprise et connaît bien la réalité des femmes dans les secteurs très masculins.

Françoise Vouillot est maîtresse de conférence en psychologie de l’orientation au Cnam et présidente de la commission « Lutte contre les stéréotypes » du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes. Elle est l’autrice du livre Les métiers ont-ils un sexe ? Pour sortir des sentiers battus de l’orientation des filles et des garçons aux éditions Belin.


Prochaines dates :

Mardi 15 janvier - 18h
World Café
Ethique et pratiques de science

Mardi 19 mars - 18h
Apéro-Débat
Thématique libre choisie par les élèves de l’ESPCI Paris-PSL