Skip to content

Accueil > Conférences > Les conférences expérimentales > Archives des conférences expérimentales > Les conférences 2013 > Conférence expérimentale - lundi 17 juin à 18 h 30

Conférence expérimentale - lundi 17 juin à 18 h 30

La biorobotique : de la mouche au robot et vice versa.

Avec Stéphane Viollet (CNRS Marseille).

La biorobotique est une discipline au service des sciences de l’information et des neurosciences. Tout en apportant aux machines intelligentes des principes biologiques éprouvés par la nature depuis des millions d’années, cette entreprise pluridisciplinaire débouche sur une meilleure compréhension du vivant.

C’est ainsi que vous pourrez découvrir le fonctionnement d’un capteur optique biomimétique bien particulier, puisque inspiré de l’oeil de la mouche !

L’équipe Biorobotique de l’Institut des Sciences de Mouvement, à Marseille, a construit en 20 ans cinq robots biomimétiques, aériens ou terrestres, qui exploitent et illustrent des principes de vision biologique au service de divers comportements « visuo-moteurs ». Le modèle biologique dont sont issus toutes ces réalisations est un modeste animal à multiple facettes : la mouche. Au travers de ces nombreuses facettes, l’équipe biorobotique considère cet insecte comme un parfait exemple de micro-aéronef autonome capable, entre autres, de se mouvoir avec aisance dans un environnement inconnu et d’effectuer un vol stationnaire parfaitement stabilisé. Cette approche a permis à l’équipe Biorobotique de réaliser plusieurs robots aériens, véritables démonstrateurs biomimétiques précurseurs à la réalisation des engins volants autonomes de demain. Il s’agira durant cette conférence expérimentale d’expliquer les principes bio-inspirés liés à la vision du mouvement au travers d’une démonstration d’un capteur optique biomimétique.

Mouche domestique (Photo N. Franceschini)

Exemple de détecteur élémentaire de mouvement inspiré des neurones détecteurs de mouvement de la mouche. Capteur optique réalisé par l’équipe Biorobotique de l’Institut des Sciences du Mouvement à Marseille


Entrée libre. Amphi Langevin de l’ESPCI ParisTech.
Attention : accès difficile pour les personnes à mobilité réduite.