Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Institut de cinématographie scientifique - Jeudi 7 novembre 2013

Institut de cinématographie scientifique - Jeudi 7 novembre 2013

Séance de projection de films scientifiques, le jeudi 7 novembre 2013
à 18 h 30 à l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, Amphithéâtre Georges Charpak.

>> INVENTEURS D’AVENIRS

Film de présentation de l’Ecole supérieure de physique et chimie industrielles de la Ville de Paris, Paris Tech. Son historique, son organisation générale, ses succès, son présent.

Réalisatrice : Pauline GOASMAT. Producteur : IRREVERENCE Films. © ESPCI Paris Tech.
DVD (2011). Durée : 13 mn.


>> BAKOUMBA, LA FORET DES MANDRILLS

Marie Charpentier, biologiste de l’évolution au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier (CEFE-CNRS) et coordinatrice du Projet Mandrillus, créé début 2012, étudie depuis 1 an ½ au parc de la Lékédi, province du Haut-Ogooué au Gabon, une population de mandrills sauvages habitués à l’homme afin de connaître les déterminants des relations sociales entre membres d’un même groupe et l’impact de ces relations sur leur santé. 
En particulier, sa recherche porte sur l’influence que l’apparentement génétique entre les individus a sur l’évolution de la socialité et montre l’importance de l’apparentement paternel. Avec ses assistants de terrain, habitants du village voisin de Bakoumba, elle recense, enregistre, collecte et observe les comportements de ces mandrills dans leur milieu naturel (certains sont équipés de colliers radio émetteurs). Plusieurs campagnes de captures et des analyses en labo sur le terrain et au CEFE ont été conduites,

En présence du Réalisateur

Auteur - Réalisateur : Marcel DALAISE. Conseiller scientifique : Marie Charpentier. Producteur et copie : CNRS - Images. DVD (2013). Durée : 42 mn.

>> MALADIE DE PARKINSON, DE LA CELLULE A L’HOMME

L’Institut des maladies neurodégénératives (IMN) de Bordeaux associe recherche fondamentale, préclinique et clinique en particulier pour la maladie de Parkinson. Cette maladie, d’origine mal connue, touche 150 000 personnes en France. Des chercheurs de cet institut présentent son mécanisme et les traitements existants. 
Le processus déclenchant est bien compris : la disparition progressive de populations de neurones produisant la dopamine (les neurones dopaminergiques), situés dans la substance noire (sur le tronc cérébral). Cette disparition entraîne le dysfonctionnement d’un réseau appelé « ganglions de la base » qui affecte en premier lieu la maîtrise du mouvement du patient. L’équipe d’Erwan Bézard de l’IMN, propose des solutions pour le traitement de la maladie de Parkinson comme le médicament L-Dopa (la dopamine manquante est remplacée par un précurseur), pour réduire certains symptômes tel le tremblement. Les chercheurs étudient aussi les effets secondaires de la L-Dopa et proposent une solution de chirurgie par simulation cérébrale profonde. Cette opération a été mise au point en 1993 par les Drs A. Benazzouz, C. Gross et B. Bioulac. Pratiquée actuellement à l’hôpital Pellegrin, elle permet de diminuer les problèmes moteurs.

En présence du Réalisateur

Auteur-Réalisateur : Marcel DALAISE. Conseillers scientifiques : Erwan Bézard, Abdelhamid Bénazzouz. Prod. : INSERM, CNRS - Images. Copie : CNRS - Images. DVD (2013). Durée : 26 mn

Amphi Charpak. Entrée libre. Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Prochaine séance le jeudi 5 décembre 2013.