Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Institut de cinématographie scientifique - Jeudi 6 mars 2014

Institut de cinématographie scientifique - Jeudi 6 mars 2014

Séance de projection de films scientifiques, le jeudi 6 mars 2014 à 18h30 à l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, Amphithéâtre Georges Charpak.

>> LE QUASICRISTAL OU LE PENTAGONE INTERDIT

Denis Gratias, physico-chimiste, directeur de recherches au CNRS, retrace l’histoire des quasicristaux depuis leur découverte en 1984 jusqu’aux premières applications industrielles. 
La structure régulière des quasicristaux est basée sur des motifs pentagonaux, ce type de motifs étant interdits par la cristallographie classique. La rencontre de Denis Gratias et d’André Katz, spécialiste de cristallographie, va permettre d’élaborer un modèle mathématique représentant la structure des quasicristaux. Ce problème (remplissage d’une surface à l’aide de carreaux pentagonaux) avait déjà été étudié par le mathématicien anglais Penrose, d’où le nom de pavages de Penrose donné à ces structures régulières bien que non périodiques. 
Alliages en général à base d’aluminium, les quasicristaux ont des propriétés mécaniques et électriques très particulières. Une des toutes premières applications est due à une collaboration entre le CNRS et une petite entreprise d’Avignon. Un revêtement en matériau quasicristallin obtenu par projection thermique permet de fabriquer des poêles à frire qui n’attachent pas.
Auteur-Réalisateur : Dominique PIGNON. Prod. : CNRS-Dépt SPM, CNRS-Dépt Sciences chimiques, Asphalt Productions, Telessonne. Copie : CNRS Images. DVD (1994). Durée : 29 mn.
En présence de Anuradha Jagannathan, chercheur

>> BACTERILAND

Après les acariens, les moustiques ou les poux, ce documentaire de la série Les envahisseurs invisibles pénètre plus encore dans le monde de l’infiniment petit et s’attache à présenter sur un mode souvent humoristique les aspects les plus spectaculaires de la vie des bactéries et de leurs utilisations par l’homme. Dans un premier temps sont illustrés la théorie sur leur origine extraterrestre, leur rôle dans l’évolution de la composition de notre atmosphère ainsi que l’idée selon laquelle les cellules eucaryotes sont issues de la fusion de bactéries ancestrales. La deuxième partie du film expose les conditions de vie des bactéries dites extrêmophiles, aux paramètres physicochimiques (salinité, acidité, chaleur) déroutants, montrant à quel point l’évolution de ces micro-organismes a permis leur adaptation à tous les milieux. Enfin, la troisième partie rend compte des utilisations les plus récentes ou à venir des bactéries par l’homme, dans les domaines de la médecine, de l’industrie, de l’agriculture ou de la production d’énergie propre. L’intérêt principal de ce documentaire est de montrer la diversité de ces êtres vivants microscopiques et surtout, pour un public non averti, les vertus des bactéries qui, loin d’être toutes pathogènes, peuvent se révéler des bienfaitrices de l’humanité.
Réalisateur : Thierry BERROD. Producteur : France 5, IRD, Mona Lisa Production, National Geographic. Copie : CERIMES. DVD (nouveau DVD) (2005). Durée : 52 mn.

Amphi Charpak. Entrée libre. Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Prochaine séance le jeudi 3 avril 2014.