Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > La science, médiatrice de paix ?

La science, médiatrice de paix ?

Le mercredi 2 novembre, l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes accueille la journée de réflexion du groupe Traces organisée avec la collaboration de Graines de Paix-France.
Amphithéâtre Joliot

La science, prise au sens très large de ses idéaux, de sa pratique, de ses applications et de sa médiation, peut-elle contribuer à promouvoir la paix, surmonter les conflits ou renforcer le tissu social ?
Au moins trois types d’attitudes s’opposent face à cette question :

  • La science ne s’intéresse qu’aux faits. Elle n’a donc rien à nous dire sur les valeurs en général, et sur celles qui fondent le vivre-ensemble en particulier. Il faudrait seulement mettre en place les garde-fous garantissant que ses applications servent le développement social et le bien-être humain, plutôt que la violence et l’oppression.
  • La science (et peut-être elle seule) possède des valeurs universelles qui la placent suffisamment au-dessus des croyances pour les réconcilier. La diffusion de ces valeurs, par elle-même, contribuerait donc à désamorcer les conflits.
  • De tous temps la science a été intimement liée à ses applications. Il serait donc illusoire de vouloir séparer celles qui servent au développement humain et social de celles qui rendent la guerre plus meurtrière.

En examinant les relations effectives entre science, guerre et paix à partir d’exemples concrets, nous proposons d’analyser ces trois attitudes avec leurs présupposés et de comprendre comment elles se traduisent en termes de pratiques de recherche, d’enseignement et de médiation scientifique.

PROGRAMME

9h-9h30 : Accueil et Introduction

9h30-10h30 : La médiation scientifique en zone de conflit : expérience de terrain (Leila Périé et Livio Riboli-Sasco, Traces et Ateliers des Jours à Venir)

10h30-11h15 : La responsabilité sociale du chercheur et son évolution (Christian Byk, magistrat auprès de la Cour d’appel de Paris, secrétaire général de l’association Droit, éthique et science)

11h15-11h30 : Pause-café

11h30-12h15 : Enseignement de la physique-chimie et valeurs de la République (Dominique Obert, Inspecteur général de l’éducation nationale, Doyen du groupe physique-chimie)

12h15-13h : Science et paix : l’exemple du mouvement Pugwash (Jacques Bordé, vice-président de Pugwash-France)

14h30-15h00 : La culture de la paix par la culture de la science (Delia Mamon, présidente-fondatrice de l’ONG Graines de Paix)

15h00-15h30 : La science, catalyseur de paix et de démocratie (Jean Audouze, président d’honneur de la Commission nationale française de l’UNESCO, président de l’association Graines de Paix ­-France)

15h30-16h15 : La science, entre valeurs et narcissisme : le témoignage personnel et les propositions d’un biologiste (Bruno Lemaître, Professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, auteur de « An Essay on Narcissism and Science »)

16h15-16h45 : Pause-café

16h45-18h : Ateliers de réflexion et de propositions (Matteo Merzagora/Richard-Emmanuel Eastes/André Klarsfeld, Traces)

Pour participer à cette journée merci de vous inscrire :

La science, médiatrice de paix ? - Programme