Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Memories memories / table ronde : data matters ?

Memories memories / table ronde : data matters ?

Jeudi 9 juin à partir de 18h30

memories memories / table ronde : data matters ?
Entrée libre, suivi d’un cocktail dinatoire

Table Ronde organisée par Mathieu Merlet-Briand en parallèle de son installation « memories memories » avec :

Dominique Peysson, artiste et scientifique, docteur en art contemporain et physique, enseignante à EnsadLab, auteure de « L’image-matière » paru récemment aux Presses du Réel.

Vincent Rioux, docteur en acoustique, artiste et responsable du pôle numérique des Beaux Arts de Paris.

Filipe Pais, curateur, artiste et docteur en médias numériques, post-doc à EnsadLab, commissaire de l’exposition « From Bit to Paper » en ce moment au ShadoK à Strasbourg,

Mathieu Merlet Briand est artiste, étudiant-chercheur à EnsadLab et enseignant en médias numériques.

Modération
Sandrine Bron, Chargée des expositions et de l’événementiel de l’ESPGG, spécialisée dans les liens entre arts et sciences.

Data matters ?

« Aujourd’hui, beaucoup des problèmes dont fait face l’humanité sont causé par des processus matériels qui ne sont pas directement observables » affirme le philosophe Manuel de Landa. L’idéologie illusoire du cloud, la dématérialisation de notre société nous a mené à un trouble dans notre relation tangible au monde. L’infrastructure du réseau et les moyens dépensés pour son bon fonctionnement sont titanesques et planétaires. Ils n’ont rien d’immatériel mais sont presque invisibles à notre quotidien. Nous sommes individuellement connectés via des interfaces (ordinateurs, smartphones) miniaturisées qui n’ont rien à voir avec l’hyper-matérialité d’un data center, ces « ogres énergivores » qui font vivre internet. Garder en éveil ces masses de données et leurs manipulations est l’un des enjeux de notre humanité futur.

De la matière aux données, le titre de la table ronde, Data matters ? suggère une double interrogation :
Quel est la matérialité des données digitales ?
Quel est l’impact de ces données dans notre société ?
Nous chercherons donc à savoir le rôle de l’art et de l’artiste dans ces problématiques qui redéfinissent notre réalité contemporaine et nous interroge sur ses formes à venir.

Pour y répondre, chaque intervenant à son tour ménera sur 15 à 20 min le débat sur un axe de réflexion personnel accompagné de supports visuels, vidéos ou sonores. Cette rencontre conviviale se tourne vers un temps de recherche, d’interrogations et d’anticipations.

19h10
introduction par Sandrine Bron et Mathieu Merlet Briand.

19h20
Mathieu Merlet Briand « Datta matters ? »
présentation de l’installation « memories memories ».

19h40
Dominique Peysson « Data-matter et matière programmable »

20h00
Vincent Rioux : « Faire chanter le silicium »
performance - démo de Live - coding.

20h20
Filipe Pais : « rematérialisations et frictions à l’ère du numérique »

20h40
Ouverture du débat avec le public et cocktail

Plus d’infos sur l’œuvre