Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Open Access Week 2017 : Mon article en libre accès : pourquoi ? Comment ? (...)

Open Access Week 2017 : Mon article en libre accès : pourquoi ? Comment ? Quand ?

Lundi 23 octobre de 9h à 18h

Téléchargez le programme en bas de page.

9h - Accueil, café
9h30 - Ouverture de la journée

Horizon 2020

9h45 - Towards Open Science in Horizon2020 : Infrastructure
& support provided by OpenAIRE
- Birgit Schmidt (OpenAire)
Le programme Horizon 2020 comporte l’obligation d’assurer
le libre accès aux publications issues des recherches qu’il aura
contribué à financer, sous peine de sanctions financières. Cette
conférence éclaire les actions et les projets européens pour
accompagner les chercheurs à la réalisation de cet objectif.

Plateformes d’auto-archivage

L’auto-archivage (green open access) offre la possibilité
d’atteindre l’objectif du libre accès sans approche unique
de transfert des abonnements vers des APC.
La loi pour la République Numérique promulguée le 7 octobre
2016 en apporte le cadre juridique.

10h15 - Le dépôt institutionnel à Mines ParisTech, à l’Institut
Pasteur et aux Arts et Métiers
- Sandrine Mouret, Anne
Lassailly-Bondaz, Christine Ollendorff

Présentation de la politique d’auto-archivage dans trois
institutions parisiennes

10h45 - Déposer dans HAL pour valoriser ses publications
Agnès Magron (CCSD)
Présentation des récentes évolutions de HAL (nouvelle
interface de dépôt pour une saisie simplifiée des métadonnées,
affichage de la littérature citée dans les documents) et des
fonctionnalités proposées aux chercheurs au service de leur
identité numérique.

11h15 - L’auto-archivage dans les laboratoires de l’ESPCI Paris
Bruno Bresson (Laboratoire Sciences et Ingénierie de la
Matière Molle).

Retour d’expérience d’un chercheur du laboratoire SIMM
de l’ESPCI suivi d’un temps d’échanges avec les chercheurs
présents dans la salle pour permettre de confronter
leurs expériences.

11h45 - Les preprints sont une forme recevable de
communication scientifique
- Thierry Galli (Inserm U894,
ERL U950, ITMO BCDE, Aviesan)

Cette communication présente l’initiative récente ASAPbio de NIH.

Ateliers / 14h-16h

HAL, Zenodo, Dissemin, oaDOI, OA Button, Sherpa-Romeo,
ORCID, WillO

Venez découvrir les outils, rencontrer les experts et pratiquer
l’auto-archivage
• Utiliser les services de HAL (IdHAL, CVHAL)
• Créer vos identifiants
• Découvrir des outils innovants
• Connaître vos droits et les politiques des éditeurs en matière
d’auto-archivage
• Eviter le piège des revues prédatrices
Par l’équipe Ressources et Savoirs de PSL avec la participation
de Marie Farge, Alexandra Giannopoulou, Agnès Magron,
Patricia Mirabile, Sandrine Mouret, Pascale Nalon et Audrey Schmitt
Apportez vos fichiers et vos contrats d’édition.

L’édition scientifique en open access : un nouveau rôle pour
les chercheurs ?

Sans recettes provenant des souscriptions, l’existence des
revues en accès ouvert (open access gold) pose le problème
de financement. Les interventions de l’après-midi ouvrent des
pistes de solutions à partir d’exemples de cas concrets mis en
ouvre par les acteurs académiques.

16h - Ouverture de séance : Retour sur quelques problématiques
du libre accès
- Catherine Kounelis (ESPCI/PSL)

16h10
- Directory of Open Access Journals : une mise au point
sur les critères d’indexation des revues -
Kamel Belhamel (DOA J)
Le DOAJ recense les revues scientifiques en libre accès
et apporte une certification de la qualité de la politique
éditoriale, de la garantie de la préservation à long terme
et de celle du respect des standards bibliographiques

16h30 - Comment éviter le piège des revues prédatrices ?
Hervé Maisonneuve (www.redactionmedicale.fr)
Le modèle open access gold a permis à des personnes mal
intentionnées se prétendant éditeurs d’un journal scientifique
de gagner facilement de l’argent. Les revues dites prédatrices
publient tout article soumis en quelques jours avec des APC
inférieurs à ceux des revues prestigieuses.

16h50 - Glossa : a journal of general linguistics - Waltraud
Paul (CRLAO , CNRS-EHESS-INALCO))

En 2015, l’ensemble de la rédaction du journal scientifique
Lingua publié par Elsevier a démissionné et créé Glossa :
A Journal of General Linguistics dont le comité garde la
propriété. L’intervention apportera un retour d’expérience,
deux ans après la création du journal, par un membre du
comité de rédaction.

17h10 - Journal of Machine Learning Research (JMLR) - Francis
Bach (INRIA/ENS)

Exemple d’une revue à très bon facteur d’impact (du
même niveau que Langmuir, par ex.), très réputé dans sa
communauté, sans souscription et sans frais de publication
payés par les auteurs.

17h30 - Table ronde avec les intervenants

18h - Clôture