Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Projet Participatif Etudiant : Allume l’Espace

Projet Participatif Etudiant : Allume l’Espace

Allume l’Espace, une exposition dont vous êtes le héros.

Qu’est-ce que le projet Allume l’Espace ?

Ce projet s’adresse aux associations étudiantes qui souhaitent s’engager pour le climat.
L’objectif est de rassembler et de mobiliser les associations autour de la conception et de la vie d’une exposition à l’ESPGG.

Comment ça marche ?

L’exposition Lumière et Climat soulève des questions sur le thème lumière/énergie/climat.
Ensuite, il ne tient qu’à vous, associations étudiantes, de proposer votre réponse :

  • Organisez des conférences/débats inédits ;
  • Participez à un workshop pour concevoir un outil innovant ;
  • Collaborez autour d’une proposition art/science ;
  • Organisez un événement phare pour valoriser votre projet ;

Toutes ces actions trouveront leur place dans l’exposition qui s’enrichira au rythme de vos initiatives.

Pourquoi participer à Allume l’Espace ?

Outre l’enrichissement qu’apporte une telle initiative et l’action citoyenne qu’elle propose, Allume l’Espace est un formidable appui pour les associations qui désirent agrandir leur visibilité et élargir leurs publics.
C’est également l’occasion de créer des synergies avec d’autres associations étudiantes mais aussi avec d’autres acteurs (professionnels, associations civiles, institutions culturelles).
Ainsi le projet Allume l’Espace est à la fois un outil de valorisation et un générateur d’opportunités !

Envahissez l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes et faites nous découvrir vos idées !

La maitrise de la lumière, Un enjeu pour le climat ?

La lumière est l’éclairage artificiel que nous consommons. C’est aussi l’énergie solaire, renouvelable, que l’on exploite. À la fois ressource et consommateur énergétique, la lumière est au centre des problématiques énergétiques et donc des enjeux climatiques.

L’exposition développera des thématiques autour de la lumière et du climat :

1- Faut-il éteindre la lumière ?

L’éclairage urbain et domestique fait partie intégrante de notre quotidien. De nombreuses campagnes de sensibilisation luttent contre le gaspillage d’énergie lié à l’éclairage inutile. Pourtant, l’arrivée des ampoules « basse consommation » et des LED a modifié la donne en révolutionnant notre façon de consommer la lumière.
Retour sur la notion de geste écologique et sur l’implication de ces nouvelles habitudes de société.
Plein phare sur l’objet ampoule et le lien entre cette dernière et notre conception de la lumière hier, aujourd’hui, et demain.

2- La bioluminescence : Un atout du futur ?

La bioluminescence est la lumière que l’on retrouve dans la nature, qu’elle soit d’origine bactériologique, animale, fongique ou végétale. Son exploitation à des fins d’éclairage n’est pas encore d’actualité. Pourtant, de nombreuses espèces luminescentes renvoient une promesse d’avenir quant à une lumière propre et naturelle. En se tournant sur les nouvelles technologies et les OGM, de nouvelles entreprises spécialisées dans l’éclairage bioluminescent voient le jour.
Comment mettre en pratique dans les politiques d’urbanisme ces nouvelles méthodes d’éclairage ?
Et si on se posait également la question des limites éthiques de cette solution affichée durable ?…

3- La lumière est-elle toujours nécessaire ?

En améliorant notre rendement énergétique et lumineux, il est possible de réduire notre consommation. C’est le principe du consommer mieux pour consommer moins. Quelles sont les solutions concrètes et les réflexions autour du rendement et de la productivité lumineuse ?
Entre valoriser économiquement le moins consommer et mettre en place de vraies stratégies politiques de transition énergétique, où placer la lumière dans ces problématiques ? Abolissons le lien lumière/électricité et trouvons d’autres moyens de nous « éclairer ».

4- Peut-on maîtriser l’énergie lumineuse ?

La lumière du soleil est une source d’énergie renouvelable et puissante. De nombreuses technologies voient le jour pour améliorer davantage notre capacité à exploiter ce potentiel. En plus des questions liées aux espoirs et limites des énergies solaires, réfléchissons sur l’impact et la capacité des systèmes solaires à générer de l’énergie « off grid », c’est-à-dire déconnectée des réseaux énergétiques traditionnels. Quelles sont les conséquences de ces dernières dans nos sociétés (apprentissage, lien social) ?

À travers ces thèmes, de nombreuses questions mêlant culture, science, art et société sont posées.

A vous d’y apportez votre réponse !