Skip to content

Accueil > Conférences > Les conférences expérimentales > Archives des conférences expérimentales > Les conférences 2015 > Quand la mouche fait des maths : les bases neurales de la trajectoire d’une (...)

Quand la mouche fait des maths : les bases neurales de la trajectoire d’une drosophile

Lundi 12 janvier 2015 à 18h30

Entrée libre et gratuite
Amphithéâtre Langevin de l’ESPCI ParisTech

Avec Jean-René MARTIN
Equipe Imagerie Cérébrale Fonctionnelle et Comportement, Institut de Neurobiologie Alfred Fessard, CNRS (Gif-sur-Yvette)

Comment l’activité du cerveau se traduit-elle en comportements bien précis ? Quels sont les neurones responsables de ces comportements ?

La mouche drosophile est un excellent organisme modèle pour répondre à de telles questions.

Au cours de cette conférence expérimentale, Jean-René Martin utilisera un système vidéo qui permet d’analyser comment la drosophile se déplace dans l’espace et le temps. Il montrera que la mouche évite le centre d’une arène (centrophobie), et organise son parcours de manière très sophistiquée (avec par exemple une temporalité de type fractal). Les structures cérébrales sous-jacentes seront présentées, ainsi que leurs homologies avec les structures cérébrales des mammifères, comme les cellules de lieu.

D’autres types de comportement seront discutés, comme le sommeil et les addictions à l’éthanol, la nicotine ou la cocaïne, qui peuvent également être étudiés chez la drosophile à l’aide d’enregistrements vidéo.

Bref, vous découvrirez comment une mouche choisit son chemin, organise son temps, ou encore, comment elle dort, ou pourquoi elle se drogue...